FSALE

Mot du Président le général (2S) Rémy Gausserès :

Noël 2015 : il y a cent ans, en décembre, le RMLE montait en ligne, seul régiment de la Légion étrangère, engagé dans la Grande Guerre. Aujourd’hui, après les événements qui ont frappé la France et les résolutions adoptées, un élan de la Nation s’exprime pour la Légion, ses capacités, sa pérennité et sa dimension humaine.

 

La démocratie est en danger et les légionnaires assurent, dans la situation exceptionnelle née des attentats, la protection de nos concitoyens.

 

Noël à la Légion, au-delà du message de nos crèches, c’est aussi un acte d’offrande et une pensée à tous ces anciens qui ont écrit avec leur sang l’histoire de la Légion. C’est un moment privilégié de solidarité, de générosité, envers tous ceux qui sont isolés, voire abandonnés et qui dérivent sans gouvernail, ceux qui souffrent. Mais c’est aussi un moment fort de connivence avec nos jeunes camarades acteurs des luttes récentes, engagés dans la mission « Sentinelle », qui eux aussi écrivent la renommée de notre mère la Légion.

 

Enfin, c’est une pensée pour nos familles qui nous ont toujours soutenus et accompagnés avec une fidélité exemplaire et une discrétion remarquable malgré l’absence répétée du chef de famille éloigné pour raison de service.

 

2016, cette nouvelle année se présente pour notre Fédération avec sa mission prioritaire qui est l’accueil des « jeunes anciens légionnaires », réaction nécessaire face à un vieillissement inévitable de nos amicales, renaissance incontournable pour notre survie.

 

C’est l’année de notre XXXI ème congrès qui reste un événement majeur indispensable pour notre cohésion. Rendez-vous organisé tous les trois ans, acte de foi qui permet de se retrouver entre camarades et de regarder ensemble dans la même direction.

 

1916, il y a cent ans, le RMLE affichait de glorieux faits d’armes lors des batailles de Verdun et de la Somme dont la Légion peut s’enorgueillir.

 

Par ce message de fin d’année, je vous souhaite un joyeux Noël et une très bonne nouvelle année, soyez assurés de mon entière fidélité pour notre Légion et notre Fédération.



Communication FSALE :

 

Notre communauté légionnaire c’est avant tout un esprit de fraternité qui doit l’animer, mais c’est aussi un esprit de vérité, celui qu’ont connu nos grands anciens devant la mort quand le masque tombe, l’homme ne joue plus la comédie.

 

Il serait bien malheureux de ne plus voir des représentants de la Légion étrangère. L’immortalité des morts est dans la mémoire des vivants, nos anciens disparaîtraient avec nous, nous avons vis à vis d’eux, un devoir de mémoire.

 

Nos anciens nous ont appris que c’est l’esprit de paix qui comporte la haine de la guerre, celui des querelles déclenche la guerre et c’est encore et toujours l’esprit de discipline qui est aujourd’hui, pour chacun d’entre nous, un esprit de liberté qui assure le droit d’agir et de penser comme il lui plait.

 

Le temps cet impitoyable fossoyeur affiche son hideux visage sur bon nombre d’entre-nous, mais notre âme d’ancien légionnaire est toujours intense.

 

Le but des amicales, qui devrait être inscrit dans leurs statuts, est de « prêcher le rassemblement et de donner l’exemple, ainsi que de porter assistance à ceux d’entre-nous qui sont en difficultés. »

La vie commune à la Légion nous a appris à mieux nous connaître, à mieux nous respecter mais surtout  à nous estimer.

 

La sagesse nous dit que toute querelle apparaît vaine et artificielle, nous n’irons pas à dire que notre chien à la rage si nous avons envi de nous en débarrasser...

 

En ces périodes de commémorations du centenaire de la Grande Guerre, notre position d’anciens légionnaires nous impose,  d’êtres présents lors des actions des associations d’anciens combattants. Au niveau national, les associations patriotiques sont nombreuses et divisées; leur unité n’apparaît pas, le recrutement de chacune d’elles est trop hétérogène, politiquement et socialement, pour assurer leur cohésion... vouloir une unité permet de conjurer le spectre de la division, il nous faut participer.

 

Si nous n’avions à proclamer aucun message alors autant nous taire.

 

En ces moments difficiles que traverse notre pays, notre foi dans les destinées humaines, notre confiance dans l’efficacité du mouvement des anciens légionnaires soutenue par la Fédération des Sociétés d’Anciens de la Légion étrangère; notre conviction de pouvoir réaliser, à notre niveau, un peu plus de justice sociale et de paix, sont de nobles sentiments qui doivent animer notre raison d’agir ensemble.

 

Il ne s’agit ni de mandats, ni d’hommages, ni de fonctions. Il ne s’agit pas de proclamer l’agonie d’un monde essoufflé. Il s’agit d’avoir l’oeil net, l’esprit clair et le coeur solide, il s’agit, tout simplement, de comprendre pour agir et d’agir pour construire.

 

A tous, autour de vos crèches, JOYEUX NOËL et très bonne Année 2016.

 

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 242 invités et aucun membre en ligne