FSALE

 

Président Honoraire de l’Amicale des Anciens Légionnaires du Bassin Cannois décédé le 16 mars 2015

 

Elevé après son décès à la dignité de Commandeur de la Légion d’Honneur, par décret du
5 avril 2015 paru au Journal Officiel le 12 avril 2015.

 

Né le 6 janvier 1925, en Silésie, Manfred FISCHER, s’engage à la Légion Etrangère, le 18 Janvier 1946, à Kehl.

Après l’instruction à Aubagne et Carpiagne au 3/3e REI, il rejoint l’Extême Orient, ou il débarque le 11 juin 1946, toujours au 3/3e REI, qui est mis à la disposition de la 2e DB, sous le Commandement du Général LECLERC.

 

Dans la nuit du 17 au 18 octobre 1947, alors qu’il gardait le poste de Hau-Long, entre Haiphong et Hanoi (Tankin), avec le chef de poste et un second 2ème Classe, donc 3 légionnaires seuls, l’ennemi en nombre supérieur les attaque. Le 2ème classe Guymard est immédiatement grièvement bléssé. Le Sergent Perlick, lui aussi est grièvement bléssé à l’arme blanche. Le légionnaire Fischer, malgré ses nombreuses bléssures par balles, parvient à le dégager et après avoir abattu plusieurs assaillants et mis en fuite les autres, réussit à sauver le poste, ce qui lui valu une citation à l’ordre du corps d’Armée.

 

Son séjour en EO teminé, il rejoint les troupes d’occupation d’Allemagne, après un bref séjour à Marseille et à Sidi-Bel Abbés.

A partir du 3 aout 1949, il est affecté à la protection rapprochée du Général Koenig, commandant en chef des TOA, jusqu’au 22 avril 1952.

Pendant ce séjour en Allemagne, il est nommé caporal chef le 1er juillet 1950, et sergent le 14 juillet 1951.

 

De nouveau volontaire pour l’EO, il débarque en Indochine le 20 juillet 1952, pour un 2ème séjour au cours duquel il aura 3 citations. Chef de section à la 3/13e DBLE, il est grièvement bléssé, en sautant sur une mine, le 21 novembre 1953, lors de l’opération Castor.

Hospitalisé jusqu’au 10 mars 1954, il rejoint le camp retranché de DBP, au point d’appui Béatrice, le 12 mars 1954.

Il est fait prisonnier, lors de l’attaque surprise du point d’appui Béatrice dans la nuit du 13 au 14 mars 1954. Il parvient à s’évader et rejoint le PC du Colonel de Castries.

 

Il est rapatrié, au vu de ses bléssures non consolidées, sur Hanoi le même jour. Cette action à DBP lui vaudra de recevoir le Titre de Prisonnier du Vietminh en 2002 et la Médaille des Evadés en 2003.

 

Le 1er Février 1955, il est muté au 1er REC. Le 30 octobre, il rejoint la métropole. Le 17mars 1956, il part pour l’Algérie au titre du 1er REC. A compter du 18 janvier 1957, il est affecté au 1er RE. Il est nommé Sergent chef le 1er juin 1957. Le 23 décembre 1957, il est affecté au 2e REC jusqu’au 7 juin 1961, date à laquelle il est affecté au GILE de Mascara. Le 1er janvier 1961 il est nommé Adjudant ;

 

Manfred FISCHER met fin à sa carrièrele 18 janvier 1963 après 17 ans de services.

Après avoir travaillé à la SNCF, il prend sa retraite dans les Alpes Maritimes en 1990.

 

Inscrit à l’AALE de Cannes le 12 octobre 1982, dont il est le Porte drapeau, il en devient secrétaire général et le Président Actif de 1995 à 2009.

 

Inscrit à plusieurs associations patriotiques, et après avoir créé l’Amicale des Porte Drapeaux de Cannes en 1989, il met fin à ses activités associatives, pour des raisons de santé et après 3 AVC.

 

Le 8 Mai 2009, il est sélectionné parmi tous les Porte Drapeaux de la région PACA, pour la remise du 100 000e Diplôme d’honneur de Porte drapeau remis par le Général DARY aux Invalides à Paris.

 

Le 16 mars 2015, l’Adjudant Manfred FISCHER est parti pour son dernier voyage après s’etre battu pendant de longues années contre la maladie.

 

Les honneurs militaires et civils lui ont été rendus le 21 mars 2015 par une forte délégation du 1er RE et du 2e REI, par le Maire de cannes, Mr David LISNARD et les représentants des mairies de Mandelieu, le Cannet et Mougins, les Présidents des Associations patriotiques et par tous ses compagnons d’Armes : Berets Verts, en nombre, Berets Rouges, Berets Noirs, Aviateurs et Marins, et plus de trente Porte Drapeaux.

 

En présence de sa famille, épouse, enfants et petits enfants et de tous ses amis.

Eloge funébre a été prononcée par Jean Pierre BONTOUX au cimetière de Cannes la Bocca ; son cercueil fut porté par six de ses frères d’armes de l’AALE de Cannes.

 

Le coussin avec ses décorations était porté par son fils l’Adjudant chef jean paul FISCHER du 2e REI.

 

L’adjudant Manfred FISCHER était titulaire de la Croix d’officier de la Légion d’honneur, de la médaille militaire à titre exceptionnel 1955, de la croix de guerre TOE, de la croix du combattant, de la médaille coloniale, des médailles commémoratives indochine et Algérie, de la médaille de la FSALE n°18, de 6 citations et 2 blessures de guerre.

 

En outre, il était Président Honoraire de l’AALE de Cannes depuis 2009, chevalier du Parasol du Million d’éléphants du Laos, chevalier du mérite militaire thai, du titre de prisonniers du vietminh depuis 2002, de la médaille des évadés depuis 2003.

Grand Invalide de guerre, il était aussi citoyen du Royal Canadel, titulaire de la médaille d’or de la villes de cannes.

 

Le 27 avril 2015, Mr David LISNARD, maire de Cannes lui a décerné à titre posthume le titre de citoyen d’honneur de la ville de Cannes, remis à sa famille à l’occasion d’une émouvante cérémonie.

 

Manfred FISCHER, Français non par le sang reçu, mais par le sang versé, a toujours servi avec Honneur et Fidélité, sa patrie d’adoption, LA FRANCE.

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 79 invités et aucun membre en ligne

congre29.jpg