FSALE

 

Comme chaque année, l’amicale des anciens légionnaires de Colmar et environ célébrait la commémoration du combat de Camerone dans le village d’Urschenheim, libéré en 1945 par la Légion étrangère.

 

Trois raisons justifient ce choix:

  • Le première: lors des combats de janvier 1945, un aspirant du RMLE, après avoir été blessé et soigné, décéda dans la cave du grand-père du Maire actuel,

  • Le deuxième: un légionnaire tombé amoureux d’une jeune urschenheimoise est revenu pour s’installer dans le village après la libération,

  • Le troisième: Le caporal Ange RUTILIO de la 7ème Compagnie du RMLE, malgré ses 91 ans était présent avec son drapeau pour célébrer cette cérémonie avec l’amicale.

     

Le président, le colonel (er) Christian MORACCHINI a lu un discours élogieux à l’égard du RMLE durant ces durs combats de la libération de la poche de Colmar en 1945. Ensuite monsieur le Maire Robert KOHLER très ému, a retracé l’histoire de la libération de son village et plus particulièrement de ce jeune aspirant Jacques PEYRIERES, décédé en janvier 1945 et inhumé par la suite au cimétière de Caen.

 

Enfin, monsieur Eric STRAUMANN, député et président du Conseil Départemental du Haut-Rhin prit la parole pour retracer le parcours de la Légion en Alsace de fin 1944 et début 1945, mettant l’accent sur le respect de la légende du combat de Camerone.

 

Le caporal (er) Pascal TUGLER a fait la lecture du récit du combat, puis vint le moment de dépôts de gerbes au monument aux Morts. Par la suite, une petite délégation.

 

se recueillait devant la tombe de l’ancien légionnaire Marcel CRAUSAZ, revenu au village pour se marier et inhumé en 1972.

 

Le pot de l’amitié se déroula avec convivialité à la salle des fêtes, au cours duquel le président MORACCHINI, offra à monsieur le Maire, une assiette décorée de l’insigne du RMLE et du blason du village, objet réalisé par l’atelier céramique de l’Institution des Invalides de Puyloubier.

 

Tous les membres se retrouvèrent pour un déjeuner au cours duquel bien évidemment étaient entonnés les chants traditionnels légionnaires et comme à l’accoutumée, un brin de muguet fut offert à chaque femme présente.

 

 

 

 

 

 

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 179 invités et aucun membre en ligne