FSALE
L'horloge du siècle le plus meurtrier s'est elle arrêtée ?

L'horloge du siècle le plus meurtrier s'est elle arrêtée ?

2018, commémoration du centenaire de la signature de l'armistice de 1918, symbole fort contre l'oubli, signe d'espoir pour les générations d'aujourd'hui ? L'horloge du siècle le plus meurtrier de l'Histoire…

Séance de tir pour un groupe de l'AALEV de Vaucluse.

Séance de tir pour un groupe de l'AALEV de Vaucluse.

Très intéressante séance de tir pour l’AALEV de Vaucluse au centre d’instruction de l’Armée de l’Air à Orange le mercredi 14 février 2018.

Départ en retraite du père Yannick LALLEMAND

Départ en retraite du père Yannick LALLEMAND

Messe célébrée le mercredi 15 février 2018 par le père Yannick Lallemand à la chapelle du quartier Viénot à Aubagne qui part en retraite de prières au crépuscule de sa…

-->

Tous les légionnaires, anciens légionnaires et amis de la Légion étrangère de Lyon se sont réunis lors de la cérémonie commémorant le 152ème anniversaire du combat de Camerone, le samedi 25 avril 2015, au quartier général Frère à Lyon.

 

Parmi eux étaient présents d’anciens chefs de corps de régiments Légion et notamment le général de division (2s) Rémy Gausserès, président national de la FSALE et le général (2s) René Mascaro, président de l’AALE de la région lyonnaise.

 

Depuis sa création, la Légion étrangère a participé à tous les conflits majeurs dans lesquels la France a été engagée. Comme l’a rappelé le colonel (er) Bernard Cotte: “Cette cérémonie permet de commémorer des combats au cours desquels la Légion s’est particulièrement distinguée, comme il y a 100 ans lors de la Grande Guerre, ou 70 ans alors que la Légion participait à la libération de la France et la marche vers la victoire”. Aujourd’hui, les légionnaires continuent à être partout engagés en opération, comme au Mali ou en Centrafrique.

 

Le général Pierre Chavancy, gouverneur militaire de Lyon demandait récemment: “il faut que les associations et amicales d’anciens combattants aillent à la rencontre des jeunes pour témoigner et servir de relais: vous êtes passeurs de mémoire”. Son message a été entendu puisqu’Augustin, un jeune réserviste opérationnel au 1er Régiment Etranger de Cavalerie, une délégation de jeunes de la Préparation militaire Marine de Lyon et des jeunes scouts de Saint-Louis, dont le père Delarue, son fondateur, était aumônier au 1er Régiment Etranger de Parachutistes, ont été conviés à la cérémonie.

 

 

 

 

 

 

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 870 invités et aucun membre en ligne