FSALE
Mémoire Kolwezi: Hommage au colonel Philippe ERULIN

Mémoire Kolwezi: Hommage au colonel Philippe ERULIN

  L'amicale des anciens légionnaires d'Ille-et-vilaine a organisé une cérémonie à Port Blanc autour de la tombe du colonel Philippe ERULIN à l'occasion du 40ème anniversaire du combat de Kolwezi.

Histoire: 1939-1954: la Légion étrangère à Sidi Bel Abbès (3)

Histoire: 1939-1954: la Légion étrangère à Sidi Bel Abbès (3)

Histoire: 1939 à 1954: La Légion étrangère à Sidi Bel Abbès

Camerone avec l'Amicale de Rambouillet (ARALE)

Camerone avec l'Amicale de Rambouillet (ARALE)

  Camerone avec l’Amicale de Rambouillet (ARALE).

Clément RAGOT: le dernier Camerone du LCL JEANPIERRE

Clément RAGOT: le dernier Camerone du LCL JEANPIERRE

  L'adjudant-chef (er) Clément RAGOT est probablement le plus grand collectionneur de livres traitants de la Légion étrangère. Il possède des trésors d'archives qui feraient le bonheur de nombreux collectionneurs…

-->

L’amicale des anciens de la Légion étrangère de la Côte d’Or s’est retrouvée, selon la tradition, le samedi 31 janvier 2015 pour fêter les Rois, au mess de la Gendarmerie à Dijon.

 

A cette occasion, le colonel (er) Pierre Briere, président de l’amicale a remis la croix de chevalier de la Légion d’Honneur à l’ancien légionnaire Gérard Gille, ancien du 1er Bataillon du 3°REI en Indochine, à la 2ème Compagnie, sous les ordres du célèbre capitaine Antoine Mattei, avec, comme chef de poste, le lieutenant Jaluzot, surnommé “Kopfshuss”. Cette remise de décoration fut l’occasion d’évoquer l’attaque, repoussée, du poste de Bo Cung (Tonkin) par 2500 Viêt-minh, le 6 octobre 1950, qui vaudra au légionnaire Gille, un redoutable tireur FM, une citation à l’ordre du corps d’armée (1).

 

Un apéritif concluait cette émouvante cérémonie.

 

L’Assemblée, nombreuse malgré la neige tombéeen abondance le matin même, se retrouvait pour un excellent déjeuner auquel le général Jean-Luc Favier, commandant la Région de Gendarmerie de Bourgogne et grand ami de la Légion, nous faisait l’honneur de participer.

 

Les chants nombreux et la gaieté qui régna tout au long du repas prouvèrent, s’il en était besoin, que les traditions légionnaires sont toujours vivantes chez les Anciens.

 

 

(1): Sur le légionnaire Gille et l’attaque du poste de Bo Cung, lire les articles dans les numéros 730 et 731 de “Képi Blanc”.

 

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 284 invités et aucun membre en ligne