FSALE
Saint Georges avec le 1er REC à Carpiagne

Saint Georges avec le 1er REC à Carpiagne

Quand se présente la célébration de Saint Georges pour les cavaliers, celle de Camerone n’est jamais bien loin ainsi que la Sainte Barbe des Sapeurs de Noël, les deux fêtes…

CAMERONE à VICHY: Amicales 03 - 63 et 42

CAMERONE à VICHY: Amicales 03 - 63 et 42

Nous avions le souci comme toute Amicale d’Anciens légionnaires, digne de ce nom, de commémorer Camerone, un des rendez-vous incontournables de l’année. Cette année, les trois Amicales de la région…

Interviews de pensionnaires de l'IILE de Puyloubier

Interviews de pensionnaires de l'IILE de Puyloubier

  J’ai en mémoire, une réelle émotion quand une émission de télévision présentait l’Institution des Invalides de la Légion Etrangère, l’édifice de solidarité légionnaire. Emotion, lorsque des pensionnaires sélectionnés et…

-->

L'histoire de Susan Travers est une splendide épopée et comme souvent pour celle-ci, elle ne se termine pas forcément bien. Dans son livre "La Légionnaire"*, Gérard Bardy nous fait partager un épisode méconnu de l'histoire de la France Libre dont il est devenu un des spécialistes. Un épisode de la France Libre mais aussi et surtout de l'histoire de la Légion étrangère. En effet, l'Anglaise Susan Travers fut et reste la seule femme a avoir intégré le corps fantasmagorique des képis blancs.

Susan Travers reste à ce jour la seule femme admise dans les rangs de la légendaire Légion étrangère, depuis sa création en 1831.

C'est avec la Légion qu'elle s'est couverte de gloire sur les principaux champs de bataille de la Seconde Guerre mondiale.

Qui fut cette jeune femme au destin extraordinaire ?

A partir d'une reconstitution historique rigoureuse, Gérard Bardy nous raconte l'incroyable aventure de cette aristocrate anglaise, jetée dans les péripéties de la guerre après avoir fait le choix de rejoindre les volontaires de la France Libre.

Devant Dakar avec de Gaulle, sous les tirs de mortiers en Erythrée, en Syrie, en Lybie, en Tunisie, en Italie puis en France jusqu'à la libération de Paris et de Strasbourg, elle s'est illustrée sur tous les grands théâtres d'opération.

Souvent, au péril de sa vie. Mais quelle femme s'est cachée derrière cette héroïne à l'insolent courage, capable de traverser de nuit, au volant d'un véhicule militaire, les lignes ennemies sous les obus ?

Comment la jeune fille émancipée, très tôt affranchie des contraintes sociales de son milieu, est-elle devenue une femme amoureuse, parfois libertine, complice de plusieurs officiers de légende de la Légion ?

Sous le feu des armes, elle a ainsi conquis le coeur d'un bel officier, authentique prince géorgien, puis celui du général Pierre Koenig, le héros de Bir Hakeim, à qui elle a sauvé la vie.


Pour acheter ce livre cliquez sur l'image !

 

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 173 invités et aucun membre en ligne