FSALE

Samedi 13 décembre 2014, comme chaque année à la même époque, et cette fois-ci dans le cadre prestigieux du restaurant “Daily Golf” du parc Borély, l’amicale des anciens légionnaires de Marseille organisait son repas de Noël.

C’était l’occasion pour le général Rémy Gausserès, président de la FSALE, de prendre contact physiquement avec 110 membres de l’amicale présents pour ce repas de cohésion où, succès aidant, le manque de place écartait des agapes quelques 70 anciens qui auraient bien aimé y participer.

 

Après avoir remercié en termes chaleureux le président de l’amicale, le lieutenant-colonel Constantin Lianos, le Général présentait le projet de la Fédération:

 

En ce moment de fraternité de la famille légionnaire, il me paraît à propos de rappeler ici les buts majeurs que nous affichons tous:

  • Aider les légionnaires qui quittent l’uniforme à trouver un emploi, en activant le réseau de nos contacts, des chefs d’entreprise jusqu’aux élus,

  • Venir en aide à nos camarades en difficulté morale ou matérielle,

  • Défendre les intérêts des anciens légionnaires et le patrimoine d’honneur de la Légion étrangère.

Pour être efficace, il faut jouer dans un esprit collectif et s’inscrire dans la grande manœuvre qui implique le BARLE du COMLE à Aubagne, l’association ATOUTSLEGION et l’équipe ACCUEIL-PLACEMENT de la FSALE.

Une offre d’embauche à Marseille qui n’attirerait pas un ancien d’ici, pourra convenir à un autre retraité inscrit à Paris ou à Lyon. Sachons nous parler, pensons collectif, comme me disait Hans Eberlé: “Je suis au service des autres”!

Quand on est tout seul on avance plus vite, mais quand on avance ensemble on va plus loin.

Le samedi 14 mars, nous organisons un forum sur l’emploi dans les salons du Gouverneur militaire de Paris.

Sachons garder ensemble l’élan et l’enthousiasme de nos jeunes années sous le fanion vert et rouge”!

 

Le Général devait offrir à l’amicale une photo originale représentant le comité directeur de l’amicale de Marseille lors du centenaire de la Légion étrangère en 1931. En retour, le président Lianos, en présence du sénateur Jean-françois Picheral, lui remettait le livre “Nasan” écrit par le général Jacques Favreau.

 

Malheureusement les contraintes horaires liées au transport s’imposent; cette belle journée de fraternité légionnaire devait se terminait autour de 15 heures 30 avec le départ du Président Fédéral.

 

 

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 115 invités et aucun membre en ligne