FSALE

Cette histoire nous vient de Charles Péguy transformée à la «sauce» légionnaire...

un homme se rend à pied à Chartres et rencontre sur son chemin un casseur de pierres, un des plus dur métiers:

  • Je vis comme un chien, lui dit l’homme. Exposé à la pluie, au vent, à la grêle, au soleil, je fais un travail pénible et pour quelques sous. Ma vie est nulle. Elle ne mérite pas le nom de vie.

Un peu plus loin, le même homme rencontre un autre casseur de pierres qui a une attitude toute différente:

  • C’est un travail dur, lui dit-il, mais au moins, c’est un travail. Il me permet de nourrir ma famille et je suis au grand air, je vois passer du monde, je ne me plains pas. Il y a des situations pires que la mienne.

Enfin, un peu plus loin, l’homme rencontra un troisième casseur de pierres qui lui dit, en le regardant dans les yeux:

  • Moi, Monsieur, je bâtis une cathédrale.

Terminant son parcours, l’homme arrive tout près de la cathédrale et rencontre un homme en uniforme:

  • Vous êtes militaire Monsieur ?

  • Moi, Monsieur, je suis légionnaire !

     

    Christian Morisot - Communication FSALE



Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 141 invités et aucun membre en ligne