FSALE
Mémoire Kolwezi: Hommage au colonel Philippe ERULIN

Mémoire Kolwezi: Hommage au colonel Philippe ERULIN

  L'amicale des anciens légionnaires d'Ille-et-vilaine a organisé une cérémonie à Port Blanc autour de la tombe du colonel Philippe ERULIN à l'occasion du 40ème anniversaire du combat de Kolwezi.

Histoire: 1939-1954: la Légion étrangère à Sidi Bel Abbès (3)

Histoire: 1939-1954: la Légion étrangère à Sidi Bel Abbès (3)

Histoire: 1939 à 1954: La Légion étrangère à Sidi Bel Abbès

Camerone avec l'Amicale de Rambouillet (ARALE)

Camerone avec l'Amicale de Rambouillet (ARALE)

  Camerone avec l’Amicale de Rambouillet (ARALE).

Clément RAGOT: le dernier Camerone du LCL JEANPIERRE

Clément RAGOT: le dernier Camerone du LCL JEANPIERRE

  L'adjudant-chef (er) Clément RAGOT est probablement le plus grand collectionneur de livres traitants de la Légion étrangère. Il possède des trésors d'archives qui feraient le bonheur de nombreux collectionneurs…

-->

ORDRE DE BATAILLE DU RMLE au 1er janvier 1918

Chef de Corps : lieutenant-colonel ROLLET-

Capitaine adjoint : De LANNURIEN-

Lieutenant BUGNAZET : approvisionnement-

Médecin aide-major de 1ére classe : ABADIN-

Lieutenant-payeur : LEBRETON-

Pionniers : sous- lieutenant GRANACHER-

Téléphonie : sous-lieutenant HOMERE-

Pharmacien de 2éme classe : BASPEYRAS-

Porte drapeau : lieutenant ULRICH-

Aumônier protestant : ARNAL-

  1. Compagnie Hors Rang : 343-

 

  1. 1er BATAILLON : Commandant De SAMPIGNY, capitaine adjoint BOUFFE-

       BOISSON : médecin aide major de 1ére classe-

1ére compagnie : capitaine SANCHEZ-CARRERO, sous-lieutenants EFREMOFF et CLAVEL-

2éme compagnie : Capitaine SANDRE, lieutenant De MONTGOMEREY, S/Lt MARTINEZ-

3éme compagnie : Capitaine MEYER, lieutenant PERRIN et BOUTON, S/Lt De LOS SANTOS et     BURCKHALTER-

1ére compagnie de mitrailleuses : capitaine DUMAS, lieutenant DAUPHIEN- S/Lt LAZARE-

                                   Effectifs : 17 officiers et 673 sous-officiers et légionnaires.

 

  1. 2éme BATAILLON : commandant GERMANN, capitaine MARSEILLE-

PHOTIADIS : médecin aide-major de 2éme classe-

5éme compagnie : capitaine YOVITCHEVITCH, lieutenant DELEYE, S/Lt CROCICCHIA et METZGER-

6éme compagnie : capitaine GLASSON, lieutenant THIRLYNCK, S/Lt CAZADE et AUBURGE-

7éme compagnie : capitaine MAIRE, lieutenant COLNOT, S/Lt DOXAT et SANTALLA-

2éme compagnie de mitrailleuses : capitaine VEIBER, lieutenant NAZARE-AGA, S/Lt GUADAGNINI-

                                  Effectifs : 17 officiers et 716 sous-officiers et légionnaires.

 

  1. 3éme BATAILLON : capitaine COLIN, capitaine JACQUESSON-

GARBOSKI : médecin aide-major de 2éme classe-

9éme compagnie : capitaine TARTRAIS, lieutenant GARRIGUES, S/Lt CHATEL et MAULINI-

10éme compagnie : capitaine DESAUNAY, lieutenant PETER, S/Lt FAVRE et DARTHENAY-

11éme compagnie : lieutenant GUIBERT, lieutenant RIBOVOLLE, S/Lt GUILLERMIN-

3éme compagnie de mitrailleuses : capitaine De TSCHARNER , lieutenant VAN HECKE-

                                   Effectifs : 19 officiers, 778 sous-officiers et légionnaires.

                             TOTAL RMLE : 64 officiers, 2510 sous-officiers et légionnaires.  

   

            

Après une année 1917 particulièrement éprouvante, le RMLE commence 1918 au pas de course. La journée du 7 janvier est employée aux préparatifs d’un coup de main, dont l’ordre préparatoire est fixé par le colonel MITTELHAUSER, commandant la 1ére Brigade de la Division Marocaine.

                  BUT : -Incursion dans la 2éme ligne ennemie.

                             -Ramener des prisonniers et des documents.

                           -Destructions des abris, et de tous les matériels.

                  TROUPES :

                             -2éme et 3éme bataillons, pionniers, ½ compagnie de Génie.

                             -Groupement de mitrailleuses, 1 section de canon « Stokes ».

                                  

                  DISPOSITIF d’ATTAQUE, dans chaque bataillon :

                                   -2 compagnies d’assaut, 1 compagnie de réserve et 2 sections de mitrailleuses

MISE en PLACE : nuit du 7 au 8 janvier.

                  -PC du Chef de Corps : abri du Génie, au viaduc de Flirey.

                  -2éme bataillon, abri 5, près du boyau du Vallon.

                  -3éme bataillon, abri 25, près du boyau de la « maison brulée. »

EXECUTION :

                  A 15h. 15 les 2 bataillons passent à l’attaque, et occupent la 2éme ligne allemande.

                  A 16h. 20 replis de la couverture, et 16h. 40 replis du soutien.

                  A 16h. 50, fin de l’opération.

                  Le RMLE a exécuté le coup de main de façon magistrale. Tout le saillant ennemi du « Renard », jusqu’à la lisière sud du bois de « mort mare » a été enlevé par les 2 bataillons, et occupé le temps le temps nécessaire pour détruire les abris et les galeries de mines.

110 ennemis, dont 18 sous-officiers ont été capturés, ainsi qu’un important matériel.

Malheureusement, le RMLE enregistre ses premières pertes de l’année 1918 :

                  TUES, 15 : caporal STEIB Jean, 1cl. SCHLEY Gebbart, Lég. DUC, SEKULITCH Maschan, PIRIOU Yves, TOMI Elie, POLO Angel, LECLERC Victor, VANDENBERGUE Marcel, RICHARD, SCHREIL Wolfgang, RIZZO Emmanuel, SIMON Miguel, BONHOURE Gaston, FOGLIACCO .

BLESSES, 10 : Capitaines YOVITCHEVITCH et MAIRE, Adjudant/Chef BAUR, sergents ROYO, PENOT, DECHAUX, PERRET et FRANCHI, légionnaires CASABO Charles et VILLAR Quentin.

                  DISPARU : légionnaire WINTSCH Charles.

 Le Major (er) MIDY-FSALE-En charge de la mémoire

                 

 

 

                                                    

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 257 invités et aucun membre en ligne